Mis en avant

« Jean Paul II, l’Ombre du Saint »


Rien que citer son nom de Pape réveille des souvenirs parmi des millions de citoyens, croyants ou non, pratiquants ou non.

Bons ou mauvais, ces souvenirs sont bien souvent planétaires. Jean Paul II, puisque c’est de lui dont il s’agit, a marqué son pontificat d’une façon assez unique.

Sa présence et sa façon unique de clore les Journées Mondiales de la Jeunesse faisaient le tour des télés du monde entier !

Avec minutie et en évitant habilement tout esprit de polémique, les deux auteurs, eux mêmes grands spécialistes de théologie et de l’Histoire contemporaine, reviennent sur le quart de siècle qu’aura duré ce pontificat. Les bonnes évolutions qu’a imposé Jean Paul II, mais aussi, les côtés sombres de l’église et les scandales qu’il a peut être dissimulé plus ou moins volontairement.

Un livre complet et passionnant sur celui qui aurait du avoir 100 ans en ce printemps 2020 !

« Jean Paul II, l’ombre du Saint »
Christine Pédotti et Anthony Favier
Editions Albin Michel
21€ / 336 pages

Mis en avant

Laurent Ballesta x RSF, pour les Océans

Cette planète bleue est somptueuse !

Cette planète bleue est son terrain de jeu, de travail, d’expérimentation. Lui, c’est Laurent Ballesta, naturaliste, océanographe, photographe, âgé de 46 ans, est né à Montpellier

Depuis près de deux décennies, il a collaboré à l’émission télé « Ushuaïa Nature, il explore tous les océans du monde pour mieux comprendre le fonctionnement de la flore marine, il a été le plus jeune photographe français exposé sur les grilles du Jardin du Luxembourg au coeur de Paris, en 2006 (il n’avait que 32 ans.)

Aujourd’hui, c’est l’ONG Reporters Sans Frontières qui lui offre une collaboration exceptionnelle, en partenariat avec la Fondation Nicolas Hulot, pour un album photos inédit.

Au travers des 34 pages de l’album, le scientifique languedocien nous offre des clichés saisissants pris partout dans le monde. Des images saisissantes, de la beauté marine à l’état pur !


Mis en avant

« A La Ligne »



C’est le coup de coeur de ce printemps !


Rédigé avec brio par un ancien éducateur spécialisé, il raconte, sans fard, la vie, rude, d’un travailleur intérimaire dans une importante conserverie de poissons au fin fond de la Bretagne puis dans un centre abattoir dans la même région.

Dans un style d’écriture déconcertant (aligné à gauche des pages de texte,comme un poème, sans les jolies rimes…), l’auteur dévoile la vie quotidienne d’un ouvrier d’usine comme par exemple, les impératifs de se lever tôt, les colis lourds à porter, les odeurs…

Le texte est écrit avec finesse. La ponctuation a disparu. Le style est bref, comme des éclairs littéraires.

Talentueux, l’écrivain alterne entre une écriture brutale, sèche par moments et particulièrement délicate, délicieuse, presque fraternelle à d’autres moments.

Un livre agréable à lire…… et à relire plus tard !


« A La ligne ». Feuillets d’Usine
Joseph Pontus
Editions de la Table Ronde
18€/270 pages

Mis en avant

« Entre nous »

Le foot, vu par un de ses plus grands ambassadeurs français !

Il a tout connu. Mais vraiment, tout ! La réussite, les trophées, le fric, les postes prestigieux dans les assemblées les plus puissantes du foot mondial… puis les démêlés judiciaires et la renaissance…

Celui qui a fait rêver des millions de français se raconte, sans se la raconter. Il délivre subtilement quelques anecdotes savoureuses sur certaines coulisses du foot moderne.

Une fois les crampons raccrochés, il a connu les honneurs d’être Sélectionneur de l’Equipe de France de foot. Puis il s’est mis en tête de diriger le football européen. Sa volonté s’est vite transformée en un chemin de croix………

Les détails de ce chemin de croix ainsi que tous ses souvenirs de footballeur professionnel sont décrites dans ce bouquin qui sera très apprécié par tous les amoureux du ballon rond, assurément !

« Entre Nous »
Michel Platini, avec Jérôme Jessel
Editions de l’Observatoire
240 pages/18 euros.

Mis en avant

« Zidane »

Ce n’est pas un livre, c’est une référence.
Ce n’est pas un joueur de foot, c’est une Légende du foot Français.
Ce n’est pas simplement un homme qui a réussi sa vie, c’est un exemple d’intégration réussie !

Zinédine Zidane, né le 23 Juin 1972 dans les quartiers populaires de Marseille, a rendu heureux des millions de français, un certain soir de juillet 1998. Mais ce soir-là ne constitue que l’un des moments forts de la carrière de footballeur du Monsieur.

C’est toute la vie de « Zizou » que retrace avec minutie et talent Frédéric Hermel.

Ce dernier, journaliste pour « L’Equipe » est le correspondant permanent du quotidien sportif à Madrid, là même où Zidane a évolué comme joueur entre 2001 et 2006 puis comme entraîneur actuel du Réal Madrid, club phare de la capitale espagnole. Au fil des années, le footeux et le journaliste ont tissé des liens amicaux.

Sans tomber dans la flagornerie, le journaliste raconte avec finesse la vie de cet homme hors du commun !

« Zidane »
Frédéric Hermel.
Editions Flammarion
288 pages / 20€

Mis en avant

« Les plumes du pouvoir »

Il ne se passe un mois sans qu’un élu politique fasse un grand discours. Elu ou candidat, le discours politique est devenu une évidence pour tous ceux qui décident de la vie de notre pays. Quelque soit le bord politique, quelque soit la finalité dudit discours, il est toujours écouté, pas toujours suivi d’effets…

Mais, personne n’est dupe : les élus n’écrivent pas eux-mêmes leurs propos. Il existe une profession peu connue du grand public, très précieuse à nos élus : les Plumes.

Michaël Moreau, spécialiste de la politique Française, revient minutieusement sur les grands textes des différents Présidents de la République Française. Les discours qui ont marqué les français sont ainsi analysés, disséqués. Comment a été construit tel texte ? Par qui a t il été écrit ? Quelles étaient les finalités de ces mots prononcés en public ?

Abolition de la peine de mort, crise financière de 2009, dissolution de l’Assemblée Nationale en 2007… Certains des textes prononcés ont changé la société française, ces dernières décennies. On découvre dans ce passionnant livre, les coulisses de ces textes-là & les attitudes des radicalement différentes des différents Présidents vis-à-vis de leurs Plumes.

« Les Plumes du pouvoir »
Michael Moreau
Editions Plon.
19 euros/346 pages

Mis en avant

« De l’urgent, du presque rien et du rien du tout ! »

On le connait tous comme un navigateur hors normes, bourré de talent. On le connaît tous comme un invité expansif, grande gueule dans les émissions radios et TV.

Dans ce livre là, on découvre un Olivier de Kersauzon attachant, cultivé, intelligent.

Dans cet inventaire à la Prévert, Olivier de Kersauzon, 76 ans, donne, avec une sensibilité touchante, ses définitions de très nombreux mots de la langue française comme Flou, Risque, Sport, Secret, Bagarre, Charme…

Au final, cela donne un vrai beau livre. Avec des mots simples et touchants, le redoutable navigateur français redonne une image nouvelle à certains mots de notre langage courant.

Flou : Le drame de l’Humain, c’est qu’il gère du flou. Il sait qu’il va mourir et pourtant, il vit comme s’il était éternel. Il se prend pour un dieu. S’il lui était évident que tout peut s’arrêter demain, il ne vivrait pas pareil. Il aurait le désir d’essentiel.

« De l’urgent, du presque rien et du rien du tout »
Olivier De Kersauzon
Editions Cherche Midi
216 pages / 19 euros

« Juste après la vague »

Effrayant…… mais réussi !

Rédigé par une jeune auteure française installée dans le Morvan, ce livre plonge le lecteur dans une situation dantesque. L’histoire d’une éruption volcanique qui a engendré une vague titanesque, jamais vue auparavant.

La conséquence est brutale : Une famille de 9 personnes se retrouve isolée, seule au monde, sur un sommet d’une île qui a été entièrement recouverte par la fameuse coulée d’eau ! Dès lors, c’est tout une vie à recommencer, à réapprendre.

C’est cette histoire terrifiante qui raconte l’amour qui unit, par tous les temps, une famille qui se retrouve dans une situation aussi dangereuse que précaire.

Mais ces liens seront-ils suffisamment forts pour permettre à toute la fratrie de survivre dans ces conditions de vie extrême ?


« Juste après la vague »
Editions Denoël
19.90€/310 pages

« Silence, on cogne ! »

Triste réalité…
Ce livre doit être connu du grand public !

Pour ceux qui ignorent ou méconnaissent la réalité des violences conjugales, ils doivent lire ce pavé co-écrit par 2 femmes dont l’une a été victime de violences conjugales elle-même.

384 pages qui font froid dans le dos. Etayé par de très nombreuses témoignages de victimes, dont certaines étaient en couple avec un gendarme ou un policier, ce livre est un bouleversant cri d’alerte sur ce fléau que constituent ces violences.

Les deux co-auteures appuient les témoignages par des explications minutieuses de psys, spécialistes de la question. Ces derniers expliquent les ravages physiques et psychologiques de ces actes déshonorant pour l’homme et dévastateurs pour les victimes…

« Silence, on cogne »
Sophie Boutboul & Alizé Bernard
Editions Grasset
22 euros / 388 pages

« Mute »


Bouleversant, mais tellement bien écrit.

Rarement récit intime aura été aussi habilement écrit. Entremêlant avec finesse, ses soucis professionnels (fin de son travail au sein de Radio France après de nombreuses années de collaboration) et les soucis de santé de sa maman devenue progressivement dépendante et muette, la journaliste à l’inimitable voix se dévoile sans trop en dire dans les 256 pages de ce récit, comme s’il était écrit à quatre mains.

De ses débuts au sein de la radio libre « CVS- Canal Versailles Stéréo » jusqu’à France Inter, l’ex présentatrice d’En Aparté parvient à décrire ses souffrances intimes avec l’état de santé de sa propre maman qui se détériore, tout en revenant avec une certaine auto satisfaction sur sa progression radiophonique au fil des décennies.

Ne tombant jamais dans le pathos, la jeune femme n’élude aucun souvenir de son enfance, de ses rencontres, de sa vie familiale, de son remarquable ascension professionnelle…

Ce récit constitue en somme, son « En Aparté » personnel. Sans caméra, sans micro, sans Nagra mais avec un talent évident pour l’écriture, cette fois…


Extrait : « L’antenne (Europe 1 au début des années 1990.) accueille par ailleurs au point de croix quelques « meneuses de jeu », ces créatures chargées de donner l’heure, lire les publicités ou relancer le présentateur vedette. Les meneuses, qui ne mènent pas grand chose dans le grand ordonnancement, se doivent de réunir les qualités imposées aux femmes au milieu du siècle dernier : souriantes, feutrées, accueillantes, peu disertes. Le charme discret de la radiophonie. Si la voix féminine harmonieuse déboulait soudain physiquement dans votre cuisine, elle trouverait le moyen de vous préparer le petit déjeuner tout en s’excusant pour le dérangement. Bout à bout, on ne l’entendra qu’une poignée de minutes sur les deux heures qu’elle est chargée d’hydrater avec gaieté. »

« Mute »
Pascale Clark
Editions Flammarion
19 euros/256 pages.

« Ce crime est à moi

Inspirée d’une simple photo lumineuse autour d’une piscine municipale dans une ville de province, l’auteur part d’un crime odieux pour réorienter toute sa vie !

Un changement radical. Il voulait être nageur professionnel. Il raye cette idée de son esprit et se tourne vers l’écriture, le journalisme.

Pour son premier roman, le journaliste français Philippe Ridet part d’une petite ville de province qui pourrait être n’importe laquelle où un crime lâche a été odieux. Une femme a tué un Maître Nageur Sauveteur. Ce fait a marqué son adolescence.

Ce souvenir n’a jamais vraiment quitté la mémoire de l’auteur et nous replonge avec légèreté dans les années 1970 et l’insouciance qui régnait à l’époque. Un premier roman réussi !




Ce crime est à moi
Philippe Ridet
Editions des Equateurs
20 euros/208 pages

RSS
Follow by Email
LinkedIn
Share