« La fascination du pire »

Ce roman est un délice !

De tous les livres que j’ai lu, tant pour ce site, que dans ma vie en général, j’ai rarement autant apprécié lire un roman tel que celui-ci.

Florian Zeller raconte un voyage qu’il a fait en Égypte au début des années 2000. Il y est resté une petite dizaine de jours et a travaillé avec l’ambassade de France au pays des pyramides.  Ce roman démontre l’importance des mots et de la compréhension que chacun en fait et les comprend comme il l’entend.

(A cet instant, l’auteur s’inquiète de l’absence d’un ami à une conférence et voilà ce qu’il imagine..)

Extrait : « Il était très optimiste. J’ai imaginé son corps dans la chambre. Nu dans la salle de bains, par exemple. Il était en train de prendre sa douche, très tôt ce matin, après deux heures de sommeil, et soudain, quelque chose se passe, et son corps tombe comme un objet inerte, on entend un bruit sourd, la tête a cogné contre le bord de la baignoire, la mâchoire s’est brisée et très vite une mare de sang se forme. Rouge. (….) Ou alors, dans son lit, bien sagement, une mort en pyjama, survenue pendant son court sommeil, sans explication, comme ça, un éclair. Ces choses-là peuvent arriver à chaque instant. »

« La fascination du pire »
Florian Zeller
Editions J’ai Lu. / 5,32€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
LinkedIn
Share