« Confidences à Allah »

Wahou….   Cru, dur, touchant. Les mots me manquent…

Ce livre ne peut laisser personne, absolument personne, indifférent et neutre.

C’est une bouleversante leçon de vie que raconte sa jeune auteure Saphia Azzedine.

Tantôt cruel, tantôt drôle voir ironique, on suit la vie de Jbara, jeune femme arabe croyante et pratiquante musulmane, dans tout le déroulement de sa vie. Elle est tour à tour bonniche, femme de ménage, pute, maitresse d’un cheikh puis devient « la préférée » de ce dernier. Elle vend son corps et l’assume sans sourciller. Elle passera, pour cela, de nombreuses années en prison, entourée d’ex prostituées comme elle.

« Pour 3000 dinars, on peut me faire pipi dessus. Ca n’arrive pas souvent mais quand le cheikh est bien défoncé, il aime me faire pipi dessus. Et il rigole. Aujourd’hui, je ne prie plus du tout. J’ai décidé de ne plus croire en Dieu. C’est plus simple. Avant je savais à peu près quoi Lui dire, ça tenait la route l’histoire de la jeune fille paumée qui fait la pute pour manger. Mais là, je fais la pute pour avoir plus. Je mange à ma faim mais je veux de la viande tous les jours et Raïbi dans des verres en cristal. Alors, je ne préfère pas lui parler ».

Toute la vie de Jbara qui se fera successivement appeler Shéhérazade (dans sa période de prostitution) puis Khadija (en prison notamment), est décrite très crûment. L’argent et le sexe y sont largement abordés.

« Confidences à Allah »
Saphia Azzedine
Editions Léo Scheer.
14,25 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
LinkedIn
Share