« WAM »

Ce bouquin est un pur OVNI littéraire !

Avec son langage de banlieue alternant entre le parlé courant, les diminutifs, le verlan….. Slimane Kader manie à sa façon, avec une bonne dose d’humour et d’auto dérision, la langue française.

Avec lui, au travers de ce roman qui est son premier (et qui devrait en appeler d’autres, je l’espère !), on plonge dans une nuit complètement folle aux 4 coins de « Paname », LA grande ville pour ce jeune banlieusard. Il y rencontre tout ce que Paris peut avoir de plus fou et parfois de plus dangereux dans le monde de la nuit. Rien n’est rose, mais parfois, avec sa tchatche, Slimane (puisqu’il parle de lui-même dans le texte!) s’en sort un peu plus facilement qu’il aurait pu le craindre…..
La scène dont je prends un extrait ci-dessous se déroule chez un couple d’ami chez qui le personnage central, Slimane lui-même, s’est retrouvé invité car il a rencontré et vainement tenté de draguer la femme dans un Mc Do des beaux quartiers de Paris…..

Extrait : « Ils chantent Marc Lavoine…… Michel Fugain, il ne manquait plus que lui…. Le jamboree dure environ un quart d’heure……….. Après Michel Fugain, on enquille sur Mort Schuman et Phil Barney….. Niveau torture mentale, je suis sûr qu’ils doivent programmer la même chose dans les cellules de Guantanamo… Et pourtant, le keum et la meuf ont les yeux brillants….. Ils scintillent comme des boules à facettes…. Ils m’entrainent sur le canapé et on sirote les tisanes sans un mot…. »

Pour un premier roman, pour un essai, c’est un coup de maître !

« WAM »
Slimane Kader
Editions NIL.
15 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
LinkedIn
Share