« Ma fille s’appelait Holly »

Bouleversant !
Ce livre est un récit cru, sans filet du père de la jeune Holly Wells, enlevée et tuée avec sa meilleure amie en 2002 à Soham, une petite ville du centre de l’Angleterre en août 2002.
Holly, fille de l’auteur, et sa meilleure amie Jessica ont été enlevées par Ian Huntley, le gardien de l’école élémentaire municipale et Maxine Carr, sa compagne, institutrice dans la même école.
C’est le récit « vu de l’intérieur » de ce crime atroce que raconte avec franchise, Kévin Wells. De la disparition de sa fille et de Jessica, un dimanche soir alors qu’elles jouaient dans la chambre d’Holly jusque la fin du procès de l’accusé et de sa complice de compagne, il écrit tout, tel un journal intime, un journal de bord où il n’oublie aucun détail.
Le père de famille décrit ses sentiments de haine envers le couple d’accusés, de gêne envers la famille de la meilleure amie de sa fille pour le manque d’attention d’ « une poignée de minutes » qui a suffi aux filles pour sortir de chez Holly et ne plus jamais ré apparaître……
« Ma fille s’appelait Holly »
Kevin Wells
Editions Privé
http://livre.fnac.com/a1782799/Kevin-Wells-Ma-fille-s-appelait-Holly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
LinkedIn
Share