« L’homme qui voulut être Roi »

Le fait du prince poussé à son maximum…

Journalistes phagocytés, pressions sur la justice, accords politico-financiers douteux, très limites………  Gaston Flosse a régné en quasi-Roi sur la Polynésie Française durant des années et pourrait re-devenir Président de la Polynésie, le 5 mai prochain.

Jouissant de sa très forte amitié avec Jacques Chirac, du temps où ce dernier était à la mairie de Paris puis à l’Elysée, rien n’était trop beau pour Gaston Flosse, mais pour lui même et non pour ses administrés.
davet..
Extrait : « Gaston Flosse n’est pas très intelligent, mais il est débrouillard, il est malin », synthétise le procureur José Thorel. Il a tout compris du système, en tout cas. Mettre ses hommes en place, compter sur la rééléction de Jacques Chirac à la Présidence de la République (en 2002, ndlr) et continuer ensuite, comme si de rien n’était. Dans toute bonne démocratie qui se respecte, si l’on veut prétendre « régner » sans partage, il existe trois pouvoirs à contrôler. La justice, la police et la presse. (…) (Sous Flosse, ndlr) Les univers médiatiques, judiciaire et politique sont au pas, tout semble si bien contrôlé. La voie est libre pour les affaires…. »

« L’Homme qui voulut être Roi »
Gérard Davet & Fabrice Lhomme
Editions Stock
204 Pages/18€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
LinkedIn
Share