« Braqueur. Des cités au grand banditisme. »

Dérangeant, intriguant…

Récemment évadé de la prison de Sequedin, Rédoine Faïd a été arrêté après quelques mois de cavale.

L’évadé nous raconte son enfance, ses premiers démêlés judiciaires…. En clair, sans arrogance, ce petit délinquant de quartier détaille comment il est devenu l’un des plus dangereux, plus grands pour d’autres, de ces dernières années.
Une..
Déconcertant de légereté , celui qui a (au moment du livre, ndlr) déjà passé une décennie en quartier de haute-sécurité de prison centrale, raconte comment il enchaînait les braquages avec une aisance qui, avec le temps, n’a fait qu’augmenter avec l’expérience des faits précédents (« Cette boutique là, on l’a faite trois fois dans le mois…..« ). Il n’esquive aucun sujet, évoque sans ambage son insolence, son insouciance dans les actes commis, détaille les dépenses démentielles qu’il faisait avec l’argent amassé au cours de ses nombreux braquages. (voyage en Afrique du Sud, en Israël, à New York, achats de costumes de luxe, de Weston, etc…).

Redoine Faïd se livre, sans concession, avec sincérité, et ce, probablement pour la seule fois de sa vie….

« Braqueur. Des cités au grand banditisme. »
Rédoine Faïd & Jérôme Pierrat
Editions La Manufacture de Livres.
248 pages. / 18,90 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
LinkedIn
Share