« La fresque »

Touchant.

Ce roman se laisse lire très agréablement. Il raconte la vie d’un homme, installé à Sienne, seul dans une très grande maison. Cet homme fragile va, petit à petit, perdre ses repères….

Malgré un début quelque poussif, on se laisse prendre par un récit captivant et remarquablement bien écrit. Les 150 pages de ce texte se laissent lire avec plaisir.

« Dès que le soleil avait disparu derrière le Monté Maggio, la première cloche du soir sonnait. J’aimais cette heure où les passants se faisaient rares. Il y a quelques années, avant que la nuit ne soit devenue dangereuses pour les ennemis de Pandolfo Petrucci, j’allais au hasard des rues, avec pour seules lumières les flammes des oratoires. Au passage, j’entendais le cri régulier de la sentinelle et les pas cadencés des soldats de la garde. Je revenais, lorsque sonnait la dernière cloche, à la nuit tombée, pour le repas du soir. »

« La fresque »
Eliane Serdan
Editions Serge Safran
12,50€/154 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
LinkedIn
Share