« Tout ce que l’on croyait solide »

Saisissant..
Ce long récit que fait cet économiste espagnol sur l’avant et les débuts de la crise financière planétaire de ces dernières années met mal à l’aise.…
Lui qui voyage toute l’année entre les Etats-Unis et le « vieux continent » a vécu, pour ne pas dire subi, de plein fouet la crise financière. Du jour au lendemain, à partir de la fermeture de la banque américaine « Lehmann Brothers », il a vécu les errances des économies américaines et espagnoles de l’intérieur l’oncle Sam…
Moolina.
Et justement, comme il avait cette « position » de spectateur « privilégié », l’auteur délivre dans ce récit, un cinglant réquisitoire contre les dérives économiques et politiques des sociétés modernes ! 
« Tout ce que l’on croyait solide »
Antonio Munoz Molina
Editions du Seuil/21€
http://www.seuil.com//livre-9782021118841.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
LinkedIn
Share