« NKM, l’affranchie »

Déterminée, fonceuse, intransigeante…
Souvent décrite voir critiquée comme étant bourgeoise, hautaine, Nathalie Kosciusko-Morizet trace son chemin depuis près de dix ans dans les arcanes de l’UMP. Elle n’hésite jamais à faire fi délibérément de la bienséance et des différents codes établis dans le monde politique hexagonal.
« Nkm » cache derrière son élégance naturelle et son visage diaphane une déconcertante capacité à se révéler particulièrement brutale dans ses choix. Capable de mener à la baguette « amis, rivaux et adversaires » comme l’écrit l’auteure Marion Mourgue, « NKM » sait où elle va et se donne toujours les moyens d’y parvenir. Sa réussite personnelle compte toujours plus pour elle, que celle de ses amis du monde politique….
nkm.
« Le 11 septembre 2013, deux quadras attablés. Nathalie déjeune rue Saint-Dominique avec… Dominique. Tibéri de son nom de famille. Fils de qui chacun sait, il trouve la candidate « charmante ». Un mois plus tard, elle l’assassine. L’opération « renouvellement » suppose en effet de… renouveler, en s’attaquant pour commencer à une figure emblématique de la longévité municipale, la Tibéri & Co, père & fils. »
« NKM, l’affranchie »
Marion Mourgue
Editions Pygmalion
320 pages/20.90€
http://editions.flammarion.com/Albums_Detail.cfm?ID=45328&levelCode=home

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
LinkedIn
Share