« Les Aérostats »

Catastrophique ! Un profond ennui !

Tête de proue chaque année de la Rentrée Littéraire et auteure franco-belge ultra populaire, Amélie Nothomb avait habitué son lectorat à des récits aussi inédits qu’originaux et réussis.

Le cru 2020 d’ Amélie Nothomb est un fiasco. Dès les premières pages, l’excitation laisse la place à l’ennui. Au bout d’une cinquantaine de pages, lire devient tout sauf un plaisir

Rien n’est crédible et cette impression d’ennui se renforce page après page.

Le récit est aussi long que vraiment pas emballant. Bref, « les aérostats » n’est clairement pas un bon roman. A éviter !

Extrait : « Je retournais dans ma chambre. Mieux qu’une solution de repli, celle-ci était le lieu de tous les possibles. Elle donnait sur le tournant du boulevard : j’entendais les trams négocier leur virage dans un crissement qui me séduisait… »

Amélie Nothomb
Editions Albin Michel
180 pages / 17.90 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
LinkedIn
Share