« French corruption »

Détonant !
Cinq années de confessions de l’ex-taulard Didier Schuller, d’enquêtes, d’entretiens, de recoupages et de vérifications ont été nécessaires avant la publication de cet ouvrage. En prenant comme fil rouge la carrière, mais surtout, les démêlés judiciaires de Didier Schuller…, les deux journalistes d’investigations, Gérard Davet et Fabrice Lhomme (Journal « Le Monde », ndlr) permettent aux lecteurs de cette minutieuse enquête politico-judiciaire de bien comprendre les méandres de cette tentaculaire affaire qui a ébranlé toute la droite républicaine (RPR et petits partis de centre droit) en Île de France depuis de nombreuses années.
french corr'
Comme l’écrivent les journalistes, dans ce livre, Didier Schuller a « le mérite de la franchise« . C’est peu de le dire ! Il trouve Isabelle Balkany « suffisante souvent, voir cassante parfois » ; estime que Nicolas Sarkozy (n’avait pas du tout) « le background suffisant pour être Président de la République« . Mais, l’ex détenu se lâche aussi sur ceux qui ont été ses ennemis politiques.
Didier Schuller reconnait à plusieurs reprises qu’il a reproduit à Clichy, ce qu’avait mis en place le couple Balkany à Levallois-Perret avec des décisions parfois totalement illégales.
« Je suis convaincu qu’il y a toujours des valises de billets car il y a toujours des dépenses officieuses« , pense Schuller. Qu’est ce qu’une dépense officieuse ? C’est de dire, par exemple : « J’offre mille bouquets de fleurs », officiellement, justifiables avec des factures, et en fait, officieusement en offrir dix mille, la plupart payés au black. C’est très difficile de vérifier. Il n’y a pas d’huissier sur le marché pour compter le nombre de fleurs distribuées. Je donne les fleurs comme exemple, mais ça s’applique à tout. »

« French corruption »
Gérard Davet et Fabrice Lhomme
Editions Stock.
19€ / 304 pages.
http://lhomme-davet.fr

Rejoindre la conversation

Aucun commentaire

    1. Oups ! Je vous prie de m’excuser, je revenais sur le détournement de fonds publics aux mille bouquets, tout en vous précisant, qu’en effet, j’avais lu le livre ! Les raccourcis ne sont jamais bons, la preuve par l’exemple 😉
      Belle soirée à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn