« J’étais un homme pressé »

Bouleversant…
Ceci n’est pas un récit soporifique de plus sur une personne plus ou moins connue qui a subi un accident vasculaire-cérébral (AVC) et qui raconte que depuis sa vie est un enfer qui ne dit pas son nom. Là, non. Avec, évidemment, pour unique but de faire pleurer tout le monde. C’est beaucoup plus que ça.
Connu et apprécié des médias dans les années 2000, Christian Streiff dirigeait avec poigne et sérieux PSA Peugeot Citröen, l’un des fleurons de l’industrie automobile française. Oui, mais ça, c’était avant. Avant le 11 mai 2008 ou, en fin de matinée, il « fait une petite sieste » dans son bureau et se réveillera à l’hôpital de la Pitié Salpétrière. Cette « petite sieste » est en fait son accident vasculaire-cérébral.
stetetetet
S’en suivra une longue période de rééducation, une rencontre avec une talentueuse orthophoniste parisienne et quelques périodes de doute. Ce sont tous ces maux que raconte avec ses mots l’ancien grand patron français…
« J’étais un homme pressé »
Christian Streiff
Cherche-Midi Editions
15€/148 pages
http://livre.fnac.com/a6536776/Christian-Streiff-J-etais-un-homme-presse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
LinkedIn
Share