« Tout avait si bien commencé »

En toute franchise…

Même s’il conteste le mot, Jean-Marc Germain est un frondeur. Il est contre cette expression mais, il assume en être un. Il n’est pas né contestataire ; il l’est devenu par le déroulement des trente derniers mois.
C’est justement sur cette chronologie du début de mandat de François Hollande à l’Elysée et son rôle à lui de député de la majorité que l’élu parisien revient sans concession dans cet essai de près de 200 pages.
jmgç
Excepté certains passages où l’on se perd dans des détails, des informations totalement inutiles (le nom et la vie du petit chien de Manuel Valls notamment), le récit de la vie d’élu de la République devenu un méticuleux opposant à la politique menée par le propre parti auquel il appartient se révèle fort intéressant. Il ne cache rien de ses désaccords avec François Hollande, Manuel Valls et certains ministres. Tout comme, il assume et revendique ses amitiés avec des élus comme François Lamy et surtout Martine Aubry, Maire de Lille et opposante historique de Manuel Valls.
« Tout avait si bien commencé »
Jean-Marc Germain
Editions de l’Atelier
16€/192 pages
http://www.editionsatelier.com/index.php?page=shop.product_details&flypage=bookshop-flypage.tpl&product_id=614&category_id=47&manufacturer_id=1&option=com_virtuemart&Itemid=1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn