« De la joie d’être paresseux »

La paresse comme art de vivre.

La quatrième de couverture de ce livre, que je ne lis habituellement pas, plante le décor : « Saviez-vous que les gens paresseux vivent plus longtemps, seraient plus efficaces et plus intelligents au travail que leurs collègues ?« 

La paresse souvent mal vue, a pourtant de très bons côtés. Et ce sont ces derniers que cette véritable bible de la fainéantise recense avec moults détails plus ou moins intéressants.

Ne jamais faire plus que le strict nécessaire pourrait être la devise d’un tel ouvrage. C’est d’ailleurs par ce chapitre-là que démarre ce livre. Aucun champ de la vie n’a échappé à la plume acerbe de l’auteure, Jennifer Mc Cartney Palmer.


Qu’il s’agisse des voyages, des tâches ménagères, du travail, des rencontres amoureuses où bien encore , tous sont passés en revue et toujours avec le même objectif : Comment en faire le moins possible ?

Un livre passionnant pour ceux qui ont un baobab dans la main…… mais aussi pour les autres !

« De la joie d’être paresseux »
Jennifer Mc Cartney Palmer
Editions Mazarine
12.90€ / 192 pages

« Ma robe pour armure »

Quand un jeune corse devenu avocat pénaliste réputé regarde dans le rétro, l’autobiographie est particulièrement fascinante !

Parti de rien ou presque, Pascal Pierre Garbarini revient avec de multiples souvenirs, de ses débuts et de la difficulté pour un jeune juriste corse de pouvoir réussir au coeur de la capitale, bien loin de « son » île de Beauté !


Au fil des pages, le lecteur est amené à suivre année après année l’ascension professionnelle progressive mais ininterrompue de celui qui s’est fait connaître ces derniers années comme étant l’un des avocats d’Yvan Colonna, citoyen corse condamné pour l’assassinat du Préfet Colonna.

L’auteur ne cache d’ailleurs pas sa proximité avec le milieu nationaliste corse et son amitié affichée et assumée avec notamment avec le chef de file François Santoni, abattu le 17 août 2001, près de la commune de Monacia d’Aullène…

« Ma robe pour armure »
Pascal-Pierre Garbarini
Editions Harper & Collins
262 pages / 19 euros.

« Une joie féroce »

Absolument bouleversant !

Par la force des mots et par des formulations de phrases remarquables, Sorj Chalandon sort cette fois encore, un récit touchant sur la vie de Jeanne, jeune libraire dynamique, qui découvre qu’elle est atteinte d’un cancer du sein.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est sorj_.png.

Au lieu de se laisser abattre, déprimer, la jeune femme ne lâche pas l’affaire et se bat au quotidien. C’est justement cette bataille, cette rage de vaincre et de vivre que décrit avec les mots justes, l’écrivain francophone.

Derrière ce titre prometteur, optimiste, se révèle un récit profondément humain, qui ne pourra laisser personne indifférent.

« Une joie féroce »
Sorj Chalandon
Editions Grasset
20,90 euros / 310 pages

« Les apprentis de L’Elysée »

La véritable Bible de la macronie existe !

Co-écrit par Pauline Thiévenot (Le Parisien) et Jérémy Marot (AFP), les 350 pages décrivent par le menu, les débuts de la campagne du Ministre devenu candidat Macron, la constitution de sa garde rapprochée, l’apparition du trublion Benalla dans les coulisses de la campagne comme ensuite dans les coursives de l’Elysée, mais aussi les diverses affaires et polémiques qui ont émaillé ce début de mandat (Richard Ferrand, Affaire Benalla…).

Un livre à mettre absolument entre toutes les mains de ceux qui veulent connaître toutes les arcanes de la Macronie et de ce « Nouveau Monde » que veut instaurer ses éminents dirigeants…

« Les apprentis de l’Elysée »
Pauline Théveniaud & Jérémy Marot
Editions Plon.
19.90€ / 350 pages.
https://urlz.fr/9rG9

« Rodgeur Forever »

Absolument passionnant !

Certains ont la passion du hippisme, de la peinture, des timbres, d’un artiste et/ou d’un groupe musical… Laurent Chiambretto, lui, est un fan absolu du tennisman helvétique Roger Federer !

Alors quand le fan se met en tête de rencontrer son idole, il ne recule devant rien pour y parvenir !

C’est ce véritable parcours du combattant que relate le fan, avec ses mots, débordants d’un savoureux mélange de frénésie et de passion !

Palmarès arrêté au 16 juillet 2019
20 Grands Chelem dont 8 titres à Wimbledon
102 tournois remportés en tout, dans le monde entier.
Roger Federer a aujourd’hui 37 ans & est professionnel depuis 1998.

« Rodgeur Forever »
Laurent Chiambretto
Editions Solar
17.90€ / 352 pages
Roger Federer, le site web officiel

« Francis le Belge : Mon frère, ce voyou »

Aussi effrayant qu’enrichissant !

Vivre aux côtés et voir grandir celui qui est devenu l’un des plus grands délinquants français des dernières décennies, voilà une expérience qui marque une vie.

C’est ce que décrit avec moults détails, pas toujours intéressants, Simone Vanverberghe, aujourd’hui sexagénaire et soeur de Francis Le Belge.

Connu et vénéré, ce dernier a été le véritable Maitre du milieu des délinquants marseillais durant 6 longues décennies. Rien ni personne ne semblait pouvoir l’arrêter. Ses nombreux passages en prison n’ont pas calmé le parcours de vie de « Francis le Belge »

C’est cette vie hors-du-commun que décrit Simone Vanverberghe.

« Francis Le Belge, Mon frère ce voyou. »
Simone Vanverberghe
Editions Plon
19.90€ / 270 pages
https://urlz.fr/9IP4

« C’était mon fils »

Quelle claque humaine et littéraire !

La mort d’Arnaud Beltrame, gendarme d’élite professionnel , avait bouleversé la France, un matin de mars 2018, à Trèbes, dans l’Aude.


Depuis, le nom de cette commune reste viscéralement attachée à ce drame.

Mais derrière cette mort effroyable, dans un supermarché, qui était l’homme, Arnaud Beltrame ?

C’est tout le sens de ce bouleversant ouvrage de 200 pages, rédigée par Nicolle Beltrame, accompagné par le journaliste Arnaud Tousch. Une mère, avec concision et pudeur, dévoile qui était vraiment son fils. Ses qualités, ses défauts, sa réussite professionnelle…

Franche, sincère, touchante, la maman veut que la France n’oublie pas son fils. Avec un tel livre, une chose est sûre, son voeu sera exaucé !

« C’était mon fils »
Nicolle Beltrame
Editions Albin Michel
17.00€ / 208 pages

« Le secret est de boire un verre de vin avant (avant tout)

Aussi décapant qu’original !

Rarement petit livre blanc n’aura provoqué autant de fous rires en si peu de mots ! Son auteure, Vania Pagano, est une mère de famille d’origine italienne, installée en Lorraine.

Au travers des 196 pages, elle donne ses vérités, non sans humour, sur des phases de sa vie. Les textes sont toujours très courts, ciselés au mot près.

Sous sa plume acide, l’écrivaine parvient souvent à faire rire son lecteur !

Un petit livre, une grande réussite !

« Le secret est de boire un verre de vin avant (avant tout) »
Vania Pagano
Editions First
9.95 € / 194 pages
https://urlz.fr/9ZH6

L’ogre des Ardennes


Aussi effrayant que passionnant !

Lorsque le spécialiste français le plus reconnu replonge dans les 4 décennies de la « carrière » de tueur en série de Michel Fourniret, cela donne un livre-témoignage rare de 200 pages

L’auteur, mondialement connu pour son travail minutieux sur les tueurs en série, se plonge dans le parcours meurtrier du criminel français et notamment dans les nombreuses zones d’ombres qui entourent certains des méfaits de Michel Fourniret et de sa femme, Monique Olivier

Au fil des pages de ce pavé, chacun des nombreux crimes pour lesquels a été suspecté et/ou condamné Michel Fourniret, est remarquablement décortiqué par l’auteur du livre.

Fait rarissime, l’auteur donne également la parole aux familles des victimes afin que celles ci puissent exprimer librement les ressentis et les souffrances qui sont les leurs, suites aux crimes commis par celui qui est sobrement surnommé « L’Ogre des Ardennes »…

Michel Fourniret, L’ogre des Ardennes
Stéphane Bourgoin
Editions Grasset
19€ 262 pages
https://urlz.fr/9Tjy

« La femme qui ne vieillissait pas »

Original.
Sous la fine plume du talentueux Grégoire Delacourt, il est difficile de décrocher du roman et donc de l’histoire de Betty.
Etape après étape, on vit avec elle, presque comme elle. En tout cas, sa vie à elle n’a aucun secret pour le lecteur. L’auteur a cette faculté rare à se glisser dans la vie de la jeune femme. Sa naissance, son enfance, ses premiers amours… delacourt_
L’auteur n’élude aucun sujet de la vie d’une jeune femme en 2018.  Au final, ce roman s’avère être une belle ode à la féminité, même si ce récit pêche parfois à cause de passages fades, trop plats.
Au terme de près de 250 pages d’une vie habilement romancée, la fin est très surprenante…
« La femme qui ne vieillissait pas »
Grégoire Delacourt
Editions Jc Lattès
248 pages / 18€
Plus d’infos sur ce roman là à retrouver ici

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn