« AristoPunk »

Absolument remarquable ! s Ecrit par un jeune poète champeno-héraultais, ce recueil d’une centaine de pages est bouleversant. Les mots sont pesés, posés, déposes sur chaque page. Les rimes sont délicates. Mais les thèmes abordés dans ces différents poèmes sont parfois dramatiques. « AristoPunk »Aldric Tisserand100 pages/10 euros

« Un ami de la famille »

« Personne ne l’a vue sortir. Il a ouvert la portière passager. Elle est montée. Ils ont filé dans la nuit du Pont-de-Beauvoisin. Un homme au regard flou, yeux rouges d’alcool, de fièvre et de désir ; une silhouette blanche, une petite robe de fête, lumineuse dans la nuit, puis de plus en plus vague, estompée de ténèbres »…

« Journal d’un caméléon »

Décalé et hilarant ! Lorsqu’un artiste se perd dans les méandres de sa propre vie, alternant entre situations loufoques et visions plus ou moins réalistes de son avenir, cela en fait un roman absolument délirant. Plus il avance dans sa réflexion, plus l’auteur va de surprise en surprise et découvre aussi la complexité de la […]

« La nuit commencera »

Bouleversant… Vivre sa vie à elle sans réellement en faire partie… Avec comme point de départ, l’implacable condamnation de son propre fils, Thierry Illouz met son lecteur en face d’une cruelle réalité. Avec des mots simples, le romancier Thierry Illouz parvient à nous faire vivre une des pires situations que peut vivre une mère. Non […]

« Beyrouth, la nuit. »

Poussif… Frisant parfois avec un guide de découverte de la capitale libanaise qui ne dirait pas son nom, le roman de Diane Mazloum déçoit. Les péripéties que vivent Anis et leurs amis sont certes remarquablement bien racontées, l’auteure prend davantage de soin à décrire la configuration globale de Beyrouth … Le récit pêche par moment de rythme dans le […]

« Beyrouth, la nuit. »

Poussif… Frisant parfois avec un guide de découverte de la capitale libanaise qui ne dirait pas son nom, le roman de Diane Mazloum déçoit. Les péripéties que vivent Anis et leurs amis sont certes remarquablement bien racontées, l’auteure prend davantage de soin à décrire la configuration globale de Beyrouth … Le récit pêche par moment de rythme dans le […]

« Ecrire est une activité physique, il faut être en forme pour ça ! »

De passage à Montpellier pour rencontrer ses nombreux lecteurs à la librairie Sauramps, l’écrivain Grégoire Delacourt, 53 ans, nous a livré ses impressions alors que son dernier roman « Une certaine idée du bonheur » est  à nouveau un vrai succès de cette rentrée littéraire. Rencontre… Bulles de Livres :  Comment et quand avez vous commencé à écrire ? Grégoire Delacourt […]

« Le liseur du 6h27 »

Tourbillonnant … Dès les premières lignes, le lecteur est happé dans ce récit tant il semble issu d’une histoire vraie. Ce n’est pas son rythme, à vrai dire plutôt lent, qui captive le lecteur, mais plutôt la douceur, la légèreté dans laquelle l’auteur parvient à envelopper habilement ses lecteurs… Les rapports humains y sont perpétuellement mis en avant […]

« On ne vit qu’une fois »

On ne le lira qu’une seule fois… Le médecin urgentiste le plus connu de France signe par ce livre un nouveau recueil de la misère humaine. Des histoires toutes vraies mais d’un intérêt inégal. On ne s’invente pas écrivain. Patrick Pelloux est un médecin réputé pour son efficacité et son talent. Certains récits sont mal décrits et suscitent […]

« On ne voyait que le bonheur »

Réussi… Grégoire Delacourt emmène son lecteur avec une écriture à la rythmique dans les méandres de l’adolescence. Nous découvrons Antoine, assureur fatigué qui observe sa propre vie comme dans un rétroviseur… Que ce soit ses relations avec sa maman, avec ses proches, le décès de son papa, ses relations avec les femmes, l’auteur n’épargne aucun moment de […]

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn