« Au revoir-Là haut »

Touchant. Rarement, évoquer une guerre mondiale aura été autant réussi. Capable de décrire intégralement une personne avec peu de mots, finement choisis, l’auteur nous fait vivre l’existence parallèle de plusieurs soldats français à la période charnière de l’après-seconde guerre mondiale.. « L’idée de la fin de la guerre, le lieutenant Pradelle, ça le tuait » Maniant parfois …

« Grands Boulevards »

Une rafraichissante promenade dans Paris… Tout en douceur, bien aidé par une écriture fluide, on suit au travers des 400 pages de ce récit, les péripéties de Doria et de ses proches dans son quartier résidentiel de la capitale. Rencontres amoureuses plus ou moins fortfuites, soirées dans les bars, soucis personnels. L’auteure, Tonie Behar, elle-même …

RSS
Follow by Email
LinkedIn
Share